bandeau de la mpt


titre Bibliothèque


Coups de coeur des Bibliothéquaires 2016

Romans

Marie Curie prend un amant d'Irène FRAIN

Le 4 Novembre 1911, un journal à grand tirage annonce une nouvelle extravagante : Marie Curie a un amant. La presse et l'opinion s'enflamment, l'ouragan médiatique est énorme. Marie manque d'y laisser la vie. C'est vrai, elle a une liaison. Veuve depuis cinq ans de Pierre Curie, elle s'est éprise d'un homme marié, Paul Langevin, lui aussi savant d'exception. Mais surtout elle dérange. Icône de la science mondiale, elle s'apprête à recevoir un second Nobel. Veuve, génie et amoureuse, c'en est trop. Au plus fort de la tourmente, elle reste fidèle à ses deux passions : Paul, l'amant, et Pierre, son mari tragiquement disparu. Quel secret les unissait ? Pour le comprendre, Irêne Frain a interrogé des archives négligées, des photos méconnues, des lieux inexplorés et ressuscité, au-delà du thriller médiatique et glaçant, une femme courage prête à tout risquer pour ceux qu'elle aime.

Vivre vite de Philippe BESSON

« Regardez-moi bien. Qui sait si je serai encore là demain... » Aussi célèbre soit-il, James Dean, symbole de la jeunesse éternelle, demeure toujours aussi insaisissable. Ce roman choral dresse, à travers la voix de ses proches, le portrait intime d'un garçon de l'Indiana, inconsolable et myope, turbulent mais d'une beauté irrésistible, qui s'est donné à tous, sans jamais appartenir à personne : un acteur incandescent devenu, en trois films et un accident de voiture, une icône intemporelle.

La petite fille qui avait avalé un nuage gros comme la Tour Eiffel de Romain PUERTOLAS

Le jour où Providence doit se rendre à Marrakech pour ramener Zahera, une petite fille gravement malade qu'elle vient juste d'adopter, un volcan se réveille en Islande et paralyse le trafic aérien européen empêchant tout avion de décoller. L'amour d'une mère est-il assez fort pour déplacer les nuages ? Un roman à la fois drôle et touchant, avec des personnages étonnants et des situations hilarantes, par l'auteur de l'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea.

Berezina de Sylvain TESSON

Sylvain Tesson décrit son voyage en side-car de Moscou à Paris, sur les traces de Napoléon, 200 ans, presque jour pour jour, après la retraite de Russie. La débâcle tragique de l'armée française, les tourments des soldats, les étapes du parcours (Smolensk, Minsk, la Berezina, Vilniuus, etc.) sont relatés. Un récit passionnant, mélange d'un roman historique et d'un récit de voyage.

Check-point de Jean-Christophe RUFIN

Maud, 21 ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence et la véritable nature de leur changement. Jean-Christophe Rufin s'est inspiré de son expérience dans les Balkans pour nour nous livrer un thriller psychologique, mais il nous amène aussi à nous questionner : à l’heure où la violence s’invite jusqu’au cœur de l’Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l’action humanitaire ? Face à la souffrance, n’est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

D'après une histoire vraie de Delphine De VIGAN

Le roman démarre sur le récit d'une narratrice très semblable à Delphine de Vigan. Comme elle, celle qui dit « je » a écrit un livre devenu un best-seller sur sa mère bipolaire, qui s'est suicidée (Rien ne s'oppose à la nuit). Salons littéraires, invitations, etc..., l'ont littéralement vidée. A cette fatigue et ce début de dépression s'ajoutent des lettres anonymes menaçantes, l'accusant d'avoir bâti sa célébrité sur la mort de sa mère. La blessure de trop. La narratrice n'arrive plus à écrire. L'héroïne du roman rencontre alors "L." qui ne sera jamais désignée que par cette initiale. C'est un coup de foudre amical. Cette femme la comprend mieux que personne. Un roman parfaitement construit, au suspense implacable. Nous sommes pris par une histoire où la manipulation est de mise. Et si tout ça n'était qu'un prétexte pour nous parler de la puissance de l'écriture ? Prix Renaudot et Prix Goncourt des lycéens 2015

Prodigieuses créatures de Tracy CHEVALIER

Dans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne pour ces prodigieuses créatures qui remettent en question les théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d'un milieu modeste se heurte à la communauté scientifique, exclusivement composée d'hommes. Elle trouve une alliée inattendue en Elizabeth Philpot, vieille fille intelligente et acerbe qui l'accompagne dans ses explorations. Si leur amitié se double de rivalité, elle reste, face à l’hostilité générale, leur meilleure arme. Avec une finesse qui rappelle Jane Austen, Tracy Chevalier raconte, dans Prodigieuses créatures, l'histoire d'une femme qui, bravant sa condition et sa classe sociale, fait l'une des plus grandes découvertes du XIXe siècle.

Pitié pour le mal de Bernard TRITIAUX

Fin Août 1944, une colonne disparate d'allemands démobilisés fait étape dans une ferme de Wallonie et réquisitionne chevaux et chariots pour rentrer chez eux. Indignés, les enfants du lieu suivent les traces du convoi dans le but de reprendre Gaillard, un brabançon prestigieux, un cheval qui faisait l'orgueil de leur père, lui-même victime des nazis. Entre inconscience et courage, les deux garçons pénètrent au cœur d'un pays en ruine matériellement et moralement. Ils connaissent six semaines de dangers terribles et d'inoubliables moments de fraternité. Sur le pied de guerre, ils donnent du fil à retordre au détachement ainsi qu'à un vieil officier de la Wehrmacht qui les a pris en sympathie et s'évertue à les protéger.

Jules de Didier Van CAUVERLAERT

Zibal est un petit génie. Il est l’inventeur d’un procédé de dépollution qui aurait pu lui rapporter des millions, s’il n’avait été plumé par son ex-épouse. Tout le monde n’est pas doué pour le bonheur, surtout pas Zibal qui, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons Ladurée à l’aéroport d’Orly ! Un jour devant son stand, apparaît Alice, une jeune et belle aveugle speakerine sur RTL, qui s’apprête, avec son labrador Jules, à prendre l’avion pour Nice, où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. Coup de foudre ! L’intervention est un succès, mais la récupération de ses facultés bouleverse la vie d’Alice, et surtout celle de son chien, affecté à un autre aveugle qui le brutalise. Jules fugue, retrouve Zibal, et en moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, tous ses repères. Compagnons de misère, ils n’ont plus qu’une seule obsession : retrouver la jeune femme qui leur a brisé le cœur. Un roman rythmé, plein de rebondissements et d'humour.

L'homme de ma vie de Yann QUEFFELEC

Pour ce nouveau roman, il marche dans les pas de son père, grand randonneur, en suivant des années plus tard l’itinéraire que celui-ci empruntait, de Paris à Brest. L’occasion pour l’auteur de nous faire entrer dans son univers familial et intime. Une promenade à travers les souvenirs d’enfance d’un écrivain mal-aimé par son père, mais à qui il voue un amour toujours présent. Un livre de relations filiales des plus abouti, personnel et intime, qui ne sombre jamais dans l’exhibitionnisme.

Le fils de Philippe MEYER

Vaste fresque de l’Amérique des années 1850 à nos jours, ce roman est porté par trois personnages – trois générations d’une famille texane, les McCullough – dont les voix successives tissent et explorent avec brio la part d’ombre du rêve américain. Eli, le patriarche que l’on appelle " le Colonel " est enlevé à l’âge de onze ans par les Comanches et passera avec eux trois années qui marqueront sa vie. Revenu à la civilisation, il prend part à la conquête de l’Ouest avant de s’engager dans la guerre de Sécession et de devenir un grand propriétaire terrien et un entrepreneur avisé. À la fois écrasé par son père et révolté par l’ambition dévastatrice de ce tyran autoritaire et cynique, son fils Peter profitera de la révolution mexicaine pour faire un choix qui bouleversera son destin et celui des siens. Ambitieuse et sans scrupules, Jeanne-Anne, petite-fille de Peter, se retrouve à la tête d’une des plus grosses fortunes du pays, prête à parachever l’œuvre du « Colonel ». Mais comme ceux qui l’ont précédée, elle a dû sacrifier beaucoup de choses sur l’autel de la fortune. Porté par un souffle romanesque peu commun, ce roman est à la fois une réflexion sur la condition humaine et sur le sens de l’Histoire.

L'hibiscus pourpre de Chimamanda NGOZIE ADICHIE

Kambili a quinze ans. Elle vit à Enugu, au Nigeria, avec ses parents et son frère Jaja. Son père, Eugène, est un riche notable qui régit son foyer selon des principes d’une rigueur implacable. Sa générosité et son courage politique en font un véritable héros de sa communauté. Mais Eugène est aussi un fondamentaliste catholique, qui conçoit l’éducation de ses enfants comme une chasse au péché. Quand un coup d’Etat vient secouer le Nigeria, Eugène, très impliqué dans cette crise, est obligé d’envoyer Kambili et Jaja chez leur tante. Les deux adolescents y découvrent un foyer bruyant, plein de rires et de musique. Ils prennent goût à une vie simple, et ouvrent les yeux sur la nature tyrannique de leur père. Lorsque Kambili et son frère reviennent sous le toit paternel, le conflit est inévitable.

La neige noire de Paul LYNCH

Après des années passées à New-York, Barnabas Kane retrouve le Donegal en 1945 et s’installe sur une ferme avec sa femme et son fils. Mais l’incendie, accidentel ou criminel, qui ravage son étable, tuant un ouvrier et décimant son bétail, met un frein à ce nouveau départ. Confronté à l’hostilité et à la rancœur d’une communauté qui l’accuse d’avoir tué l’un des leurs, confiné sur cette terre ingrate où l’inflexibilité des hommes le dispute à celle de la nature, Barnabas va devoir choisir à quel monde il appartient. Un roman hypnotique et sombre qui raconte le retour d'un émigré irlandais au pays.

Nos dimanches soirs de Jérôme GARCIN

Doyenne de toutes les émissions de radio en Europe, Le Masque et la plume, diffusée le dimanche soir sur France Inter, fêtait, en novembre 2015, ses 60 ans. Avec le temps, ce programme culturel, où des critiques débattent de littérature, de cinéma et de théâtre, est devenu une mythologie française. Pour célébrer cet anniversaire, Jérôme Garcin, qui anime Le Masque depuis vingt-six ans, en raconte l’étonnante destinée sous la forme d’un abécédaire : Artisanat, Bastide, Charensol, Cinéma, Générique, Méchanceté, Polac, Tournées, Vaches, Verbatim, Xanax ou Zeugma sont autant de manières de découvrir les secrets de l’émission, de sa fabrication et de son exceptionnelle longévité. Nos dimanches soir est surtout un récit littéraire où l’écrivain raconte sa propre histoire dans le miroir de ce Masque qui lui ressemble et de cette plume qui le définit. Délicieux.

Le chardonneret de Donna TARTT

Théo Decker a treize ans. Il vit les derniers instants de sa vie d’enfant. Survivant miraculeux d’une explosion gigantesque en plein New-York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d’un ami pour échapper aux services sociaux. Mais cette situation ne pourra être que temporaire. Désormais Théo va comprendre très jeune, qu’il ne peut compter que sur lui-même. Tout ce qui lui reste de cette journée où il a perdu sa mère, c’est un tableau, une toile de maître minuscule, envoûtante, infiniment précieuse et qu’il n’a pas le droit de posséder. Mais il ne peut plus s’en détacher. Et elle va l’entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l’art. Donna Tartt signe un grand roman d'initiation, rythmé comme un thriller et à l'intrigue foisonnante.

Pietra Viva de Léonor de RECONDO

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, va vivre au rythme de la carrière. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre. Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son œuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir. Parce qu’enfin il s’abandonne à ses émotions, son séjour à Carrare, va marquer une transformation profonde dans son œuvre. Il retrouvera désormais ceux qu’il a aimés dans la matière vive du marbre.

Policiers

Toutes les vagues de l'océan de Victor del ARBOL

Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa soeur, de qui il est sans nouvelles depuis de nombreuses années, a mis fin à ses jours dans des circonstances tragiques. Et la police la soupçonne d'avoir auparavant assassiné un mafieux russe pour venger la mort de son jeune fils. Ce qui ne semble alors qu'un sombre règlement de comptes ouvre une voie tortueuse sur les secrets de l'histoire familiale et de la figure mythique du père. Cet homme idéaliste, toujours du côté de la Résistance, a traversé le siècle dernier : Révolution communiste, Guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale. Víctor del Árbol signe un roman policier qui transporte les lecteurs dans une épatante fresque historique.

Temps glaciaires de Fred VARGAS

Comme souvent dans les enquêtes menées par le commissaire Adamsberg, un signe mystérieux est au centre de toutes les attentions. Dans cette intrigue qui nous mène jusqu'en Islande, c'est encore une marque de l'histoire qui est le dénominateur commun d'une série de meurtres maquillés en suicides. Temps glaciaires est un polar à la fois haletant, profond et surtout passionnant.

La fille du train Paula HAWKINS

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...

Opération Napoléon d'ARNALDUR INDRIDASON

1945. Un bombardier allemand s’écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe. Parmi les survivants, étrangement, des officiers allemands et américains. L’Allemand le plus gradé affirme que leur meilleure chance de survie est de marcher vers la ferme la plus proche. Une mallette menottée au poignet, il disparaît dans l’immensité blanche. Dans les années qui suivent les Américains lancent en vain des expéditions pour faire disparaître cette opération militaire mystérieuse et encombrante. 1999. Le glacier fond et les satellites repèrent une carcasse d’avion, les forces spéciales de l’armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l’avion. Deux jeunes randonneurs surprennent ces manœuvres...

L'effet papillon de Jussi ADLER OLSEN

Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d’une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu’il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d’un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois derrière les maisons de son ancien clan, et doit fuir, poursuivi par son oncle qui veut le faire taire. Parallèlement, l'enquête du département V sur la disparition d'un officier danois, piétine. Du moins, jusqu'à ce que Carl Morck ne découvre qu'un jeune voleur, Marco, pourrait avoir des informations pour résoudre ce « cold case ». Une course-poursuite au suspense haletant qui, des rues de Copenhague, les amène jusqu'en Afrique.

Une putain d'histoire de Bernard MINIER

Une île boisée au large de Seattle... « Au commencement est la peur. La peur de se noyer. La peur des autres, ceux qui me détestent, ceux qui veulent ma peau. Autant vous le dire tout de suite : Ce n'est pas une histoire banale. Ça non. C'est une putain d'histoire. Ouais, une putain d'histoire... » Voilà une quatrième de couverture qui a le bon goût de ne pas dévoiler l'intrigue, mais soyez certain de trouver un roman jubilatoire, développant des thématiques fortes ancrées dans l'actualité.

Documentaires et Biographies

Clandestine, le témoignage d'une juive ayant survécu dans Berlin entre 1940 et 1945 de Marie JALOWICZ (B JAL)

Née à Berlin de parents juifs polonais, Marie Jalowicz a 20 ans en 1942 quand elle décide de ne plus porter l'étoile jaune. Elle raconte comment elle a échappé jusqu'en Juin 1945 aux rafles, dénonciations et violences. En 1997, son fils l'a convaincue d'enregistrer son témoignage. C'est la retranscription de ces 77 cassettes qui est proposée. Ce document est un récit tendu à l'extrême, une plongée inédite dans le Berlin de la guerre mais surtout le legs d'une femme héroïque.

Mémoires de Beate et Serge KLARSFELD (B KLA)

Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Pourtant, rien ne prédestinait cette fille d'un soldat de la Wehrmacht et ce fils d'un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de «chasseurs de nazis» que l'on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d'anciens nazis d'accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d'éclat permanent. Leur combat les conduit aux quatre coins du monde. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon. Dans cette autobiographie croisée, Beate et Serge Klarsfeld reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.

Jardins de papier, de Rousseau à Modiano d'Eveline BLOCH-DANO (844 BLO)

Jardins de papier ou rêves de jardins ? Déjà exploratrice des légumes oubliés, Évelyne Bloch-Dano passe ici du potager au jardin dans la vie ou l’oeuvre de grands prosateurs. Après une promenade historique du paradis de la Bible aux parcs à l’anglaise, elle montre comment, dans les romans, le jardin est le reflet de l’âme, le travail qui rend meilleur, le repos mérité, la nostalgie de l’enfance, le rêve d’un monde idéal. De Rousseau à Proust, de Duras à Sand, de Colette à Modiano, il apparaît à la fois comme une représentation du réel et un miroir de l’imaginaire. Il y a aussi une part d’autobiographie joyeuse dans ce vagabondage cultivé : tout lecteur saura parcourir, déchiffrer, aimer, ce tableau naturel.

Madame Honoré de Balzac de Jacques DELAYE (B BAL)

Eveline Rzewuska, jeune fille de haute noblesse, vit dans une Pologne sous domination moscovite. Son père lui fait épouser par contrainte le maréchal Hanski, de vingt-deux ans son aîné. Servie par trois cents domestiques, elle s'ennuie dans ce monde clos et rêve de la France. Elle fait venir de Paris les livres en vogue et découvre un écrivain, Honoré de Balzac, qui peint en sensitif la femme de trente ans. Et cette femme victime du mariage, sacrifiée, qui rêve d'amour, c'est elle ! A distance, Eveline s'éprend de ce génie qu'elle imagine noble et beau... Il n'est ni l'un ni l'autre, mais quand elle le verra pour la première fois, son charme, sa conversation et son talent suffiront à la séduire. La déesse et le génie vont vivre un amour démesuré et pathétique, épistolaire puis réel. Excellent conteur, Jacques Delaye restitue avec bonheur cette liaison célèbre et, surtout, il nous fait mieux connaître la femme.

Le charme discret de l'intestin de Giulia Enders (613 END)

Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend compte ici des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre "deuxième cerveau" et son microbiote (l'ensemble des organismes l'habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies... Illustré avec beaucoup d'humour par la sœur de l'auteur, cet essai fait l'éloge d'un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.

Mon tour du monde d'Eric FOTTORINO (R FOT)

« Longtemps j'ai rêvé du Monde. J'y serais entré même à genoux ! Depuis mon premier article, paru en 1981 – j'étais encore étudiant –, jusqu'à mon départ, en février 2011, près de trente années se sont écoulées. Je me souviens de tout. La rue des Italiens, les séances de Bourse au palais Brongniart, mes premiers reportages […] Le journalisme fut mon pain de tous les jours. Je suivis d'un cœur léger ses mots d'ordre : voyager, rencontrer, raconter. Puis recommencer. Élu directeur, j'ai plongé dans l'aventure collective. Il a fallu garder confiance quand les dettes s'accumulaient, et que le Net ébranlait la galaxie Gutenberg. Il a fallu réinventer ce journal dans l'urgence et la douleur, sans gros moyens, avec la foi du charbonnier. Il a fallu aussi approcher le pouvoir et le tenir à distance. La mer était souvent agitée. J'ai tout revu, tout revécu. J'ai quitté Le Monde mais Le Monde ne m'a pas quitté. » Éric Fottorino. Un témoignage édifiant.

La vie, la mort, la vie, Louis Pasteur 1822-1895 d'Erik ORSENNA (B PAS)

Membre de l’Académie Française, Erik Orsenna occupe le siège qui fut autrefois celui de Louis Pasteur. De là naît l’envie de se pencher sur la vie de cette grande figure des sciences françaises et mondiales! Ainsi, l’écrivain nous propose cette biographie qui se lit comme un roman : passionnante et érudite, cette narration de la vie de Pasteur nous en apprend plus sur cette incontournable figure historique dont beaucoup ne retiennent que les travaux pour éradiquer la rage.

Les secrets de Vichy de Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON (944.08 VER)

En 13 chapitres courts, incisifs et clairs, Bénédicte Vergez-Chaignon dévoile les secrets de la collaboration et des hommes de Vichy. Qu'ils s'agissent des hommes de Vichy et de leur action, à commencer par celles de Pétain et de Laval, de l'organisation quotidienne, de la Milice, des coups bas au sein de la nébuleuse vichyste ou des relations complexes avec l'occupant, chaque chapitre est saisissant. Fondée sur des recherches récentes et servie par une écriture fluide, cette plongée au cœur de la France de Vichy n'a pas d'équivalent. Une réalité plus passionnante que n'importe quelle fiction.